20 May 1789: the danger of the parliamentary records

(…) …il a été proposé dans le tiers de demander au Roi un imprimeur pour rendre public tout ce que nous faisons et l’envoyer dans toute l’Europe ; cela a été mis en avant par un jeune homme, nommé Laborde, que les ardents poussent et qu’ils appuient. On a délibéré longtemps sur cet objet. On prend demain [22 May – AE] une détermination. Adoptez cette mesure, ce serait mettre en feu les provinces. (…)

Journal d’Adrien Duquesnoy, député du Tiers état de Bar-le-Duc, sur l’Assemblée constituante : 3 mai 1789-3 avril 1790, t. 1 (Paris, 1894), p. 28.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s