10 March 1792: despotism or anarchy

Monsieur…, je pense bien que la confédération des puissances voisines, la haine qu’elles nous portent avec juste raison, les dispositions dont elles s’occupent ne sont pas pour en rester là, et que la bombe éclatera au moment que nous ne nous y attendrons pas et que rien de notre côté ne sera prêt et que nos mesures manqueront de concert, parce qu’on ne s’entend pas et que la division règne partout. Ainsi, nous n’avons d’autre perspective que le despotisme ou l’anarchie ; l’un et l’autre sont le plus mauvais des gouvernemens.

M. Lefebvre à M. Vanlerberghe, dans Pierre de Vaissière, Lettres d’« aristocrates ». La Révolution racontée par des correspondances privées. 1789-1794 (Paris, 1907), p. 453.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s