11 January 1791: Paris vs. countryside vs. abroad

Vous aurez été étonnée, ma chère petite, de  me savoir encore en France. Je vais enfin, je crois, en partir, mais pas pour aller en Angleterre… Nous allons dans ce moment à Tournai… Je préférerois bien à tout cela le parti de rester à Paris, où l’on sera, je crois, fort paisible et oùj’aurois le plaisir de passer mon hiver avec vous. Il  me semble que la sécurité y est parfaitement rétablie ; mais  comme vous n’êtes pas très disposée à vous y livrer, je crois que vous feriez une chose très sage en venant nous trouver à Tournai. Indépendamment de tout intérêt personnel, je trouve que c’est ce qu’il y auroit de mieux à faire pour vous et je désirerois bien que vous prissiez ce parti ; mais je ne me flatte pas de vous y déterminer. J’imagine que, quoique Paris ne soit pas gai à habiter, vous ne serez pas fâchée de quitter la campagne, qui est loin de l’être dans cette saison et avec le triste temps qu’il fait. C’est une suite de cette désastreuse révolution que de se trouver au milieu des champs au mois de janvier, et ce n’est pas malheureusement une des plus fâcheuses. Mais il est triste de joindre à tous les malheurs inévitables dont on est accablé celui de vivre isolé et éloigné de toutes les personnes avec qui on pourroit se consoler et les oublier quelquefois. Nous sommes dans l’inquiétude de ce qui se sera passé à Paris dimanche. Nous n’avons pas eu aujourd’hui de nouvelles…

De la duchesse de Saulx-Tavannes à la comtesse de Chateaubriand, au Mesnil, près Mantes, dans Pierre de Vaissière, Lettres d’« aristocrates ». La Révolution racontée par des correspondances privées. 1789-1794 (Paris, 1907), p. 376-377.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s