29 December 1790: deploring France’s misfortunes & reading Burke

…. Pourquoi,  mon aimable ami, ne puis-je habiter dans cet affreux temps une petite campagne, où vous seriez avec moi, où nous tâcherions d’oublier, ou du moins de nous occuper le moins possible des malheurs de la France et de tant d’individus !…

On veut faire tant de choses à l’Assemblée nationale qu’on n’en finit pas beaucoup. On ne sait plus quand on s’occupera de votre corps pour l’organiser entièrement. On commence aujourd’hui l’organisation du Ministère ! On a bien échauffé encore le peuple depuis quelque temps. Il fallait faire sanctionner le décret contre le Clergé. Les libelles journaliers ont été affreux.

Vous avez su les exploits des Jacobins à Aix, à Perpignan ? Il y a ici un Club monarchique qui est dénoncé par eux et dans tous les écrits incendiaires. Les membres seront quelque jour massacrés !…

J’ai su par le chevalier d’Urtubie que M. d’Agoult vous avoit envoyé Burke. Sans cela, je vous l’aurois envoyé. Vous avez dû être enchanté de cet ouvrage. Il y a une originalité et des choses de sentiment qui m’ont fait le plus grand plaisir.

On veut ici que M. d’Artois arrive incessamment. D’autres disent qu’ils n’en croient rien. On emploie des moyens bien doux pour faire revenir les fugitifs !

Mme de Vatre à M. de Givry, dans Pierre de Vaissière, Lettres d’« aristocrates ». La Révolution racontée par des correspondances privées. 1789-1794 (Paris, 1907), p. 218-219.

Image:  Edmund BURKE, Réflexions sur la Révolution de France, et sur les procédés de certaines sociétés à Londres, relatifs à cet événement, en forme d’une lettre, qui avait dû être envoyée d’abord à un jeune homme, à Paris, chez Laurent & fils, et chez Edwards., Paris & Londres 1791.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s