22 December 1789: “Lui, s’être déguisé en femme !”

(…) Actuellement le grand objet de nos travaux va être d’établir un nouvel ordre judiciaire. L’ordre ancien en cette partie, comme en beaucoup d’autres, sera totalement culbuté. Ce matin, notre comité de constitution nous a soumis un plan qu’il a formé pour la refonte ou plutôt pour une nouvelle création de tous les tribunaux. Ce plan, que l’on s’est réservé d’examiner en détail, a paru très bien conçu et il a été beaucoup applaudi.

(…)

La conte qu’on t’a fait sur M. le duc d’Aiguillon part des gens qui ne le conoissent guères [sic – AE]. Lui, s’être déguisé en femme ! C’est comme si l’on faisait prendre un pareil déguisement à M. de la Crochardière. Je m’étonne de toutes les absurdités qu’on débite… (…)

J’ai fixé à cent louis notre contribution patriotique parceque ma conscience me l’a prescrit. Je m’embrasse peu de ce qu’on peut-dire là-dessus en bien ou en mal. La louange ne me touche guère et je méprise entièrement les injustes critiques. (…)

François Ménard de la Groye, Correspondance (1789-1791) (Conseil Général de la Sarthe, 1989), p. 161-162.

Image: Auguste Delorme, François Voyez: François René Pierre MÉNARD DE LA GROYE

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s