20 December 1789: the Assembly sells the clergy’s property

…j’allai dès 9 heures du matin à l’Assemblée nationale et… j’y restai jusqu’à 5 heures du soir, c’est une mémorable séance que celle d’hier, mais elle n’a pas contenté tout le monde, vous en jugerez par l’imprimé ci-joint, les Prêtres firent un tapage infernal, ils menacèrent de protester, l’un d’eux s’écria : Retirons-nous, tous se levèrent, mais ils furent hués et la cause des Patriotes triompha. La séance fut réellement intéressante.

(…) Il est parti un corps considérable de volontaires parisiens pour le Brabant. Un abbé avait tenté de faire sauter, il y a trois jours, le district de Saint-Leu, il a été arrêté. Les milices et municipalités vont être formées, en conséquence tout sera licencié et ce premier corps créé de nouveau, il faudra par conséquent procéder à une nomination d’officiers.

Samuel de Missy à M. de Richemond, dans Lettres inédites d’un armateur rochelais, ed. by Richemond (La Rochelle, 1889), p. 18-19.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s