4 October 1789: Taxes and Avoidance

Paris, 4 octobre 1789.

L’Assemblée nationale avoit décrété que chaque particulier seroit astreint à payer le quart de son revenu et renvoyoit à M. Necker pour fixer le mode. Celui-ci entra jeudi à l’Assemblée et y déclara que tous ceux dont le revenu ne passoit pas 400 livres seroient exempts de cette taxe, et que ceux au-dessus la payeroient par tiers en trois termes égaux : le premier en avril 1790, le deuxième en avril 1791, le troisième en avril 1792, de sorte qu’en deux ans et demi on aura payé une fois le quart de son revenu sur sa simple déclaration, sans inquisition ; mais cette déclaration et la soumission seront faites sous le premier janvier prochain.

En outre, M. Necker a demandé 2 1/2 p. 100 de la valeur intrinsèque de la vaisselle d’argent et des bijoux que chaque particulier possède. Décret en conséquence. On verra incessamment une ordonnance du Roy à ce sujet, qui sera publiée par tout le royaume. Je ne serois pas surpris qu’il y eût avant la fin de l’année beaucoup d’argenterie enfouie dans les entrailles de la terre. Déjà les assiettes disparoissent sur les tables pour faire place à de la fayence. Les plats suivront de près. Je crois que l’on aura la faculté de payer son imposition en vaisselle qui sera convertie en cens à la Monnoie. De bons patriotes en font présent à la Nation.

(…) Le mauvais pain même manque, par la subversion totale de l’ancienne administration. Trop de monde veut s’en mêler, et la frayeur de passer pour accapareur fait que personne n’ose acheter du grain des fermiers qui craignent de le voir piller avant qu’il arrive au marché. Telle est notre position présente. Quelle sera-t-elle l’hiver prochain ? Etonnez-vous si on déserte Paris pour aller vivre tranquille dans le pays étranger !

Du comte de Quélen à M. le président de Saint-Lric, en son château du Bot, près Le Faou, par Landerneau, en Bretagne, dans Pierre de Vaissière, Lettres d’« aristocrates ». La Révolution racontée par des correspondances privées. 1789-1794 (Paris, 1907), p. 23-24.

Advertisements